Gagnants et Perdants de ce Mercato d'été 2019

Comme tous les ans, le mercato a livré de nombreuses surprises. Le feuilleton Neymar a animé tout l'été au PSG et en Catalogne et le club de la capitale française a été l'un des grands animateurs de cette période. L’Inter Milan a aussi fait fort en actant les arrivées de Romelu Lukaku et d’Alexis Sanchez. L’Atletico Madrid a enregistré l’arrivée de la pépite portugaise Joao Félix. Au lendemain de la clôture du marché des transferts 2019, l'heure est au bilan.Voici un tour d'horizon des Gagnants et Perdants de ce dernier mercato. Cliquez ici pour parier

 

Gagnants

Inter Milan

L’Inter de Milan démarre clairement un nouveau cycle. L’arrivée d’Antonio Conté succédant à Luciano Spalletti, a pour objectif d’apporter du sang neuf dans cette équipe, qui a vu son effectif complètement changer comme sur un claquement de doigt. Le gros coup du mercato Intériste se nomme Diego Godin arrivé gratuitement en provenance de l’Atlético Madrid. En plus de Godin, les Italiens ont réussi à arracher Romelu Lukaku à Manchester United, qui aura la lourde et difficile tâche de remplacer le tant controversé et indésirable Mauro Icardi (parti au PSG). En plus de ces deux venues, on note l’arrivée d’un autre joueur de Manchester United, Alexis Sanchez, de Matteo Politano, et Valentino Lazaro qui viendront eux aussi apporter de l’explosivité sur le côté droit. Avec Stefano Sensi et Nicolo Barella au milieu de terrain, l’Inter possède de nombreux atouts pour aller titiller les plus gros du championnat et faire bonne figure en Ligue des champions.

Atletico Madrid

Antoine Griezmann parti au Barça, Godin à l'Inter Milan, le latéral français Lucas Hernandez au Bayern Munich, Filipe Luis rentré au Brésil, on se demandait bien comment allait réagir l’Atletico Madrid après le départ de tous ces joueurs clés. Diego Simeone n'a pas perdu de temps pour rebâtir son équipe avec des recrutements très judicieux et intelligents. Joao Felix a été acheté 126 millions d'euros au Benfica. Le joueur portugais, qui s'est engagé pour les sept prochaines années, a déjà mis tout le monde d’accord. A seulement 19 ans, le jeune attaquant de 19 ans possède clairement les clés du jeu des Madrilènes. Hormis Felix, les Colchoneros sont parvenus à réaliser de bons coups en ce qui concerne le secteur défensif qui a été le plus touché. Avec l’arrivée de l'arrière droit des Spurs Kieran Trippier ou encore du défenseur central Mario Hermoso en provenance de l'Espanyol Barcelone, la défense de Simeone aura toujours de l’allure. Il sera intéressant de suivre la saison de ces nouveaux Colchoneros.

PSG

Il est clair que le retour de Leonardo a fait du bien au club de la capitale. En s’appuyant parfois sur le travail avancé de ses prédécesseurs Antero Henrique notamment, le Brésilien a réussi à renforcer le PSG dans presque tous les compartiments de jeu, bien que le feuilleton Neymar ait fait couler beaucoup d’encre, mais au final Neymar est resté. Avec le maintien de Neymar dans l’effectif, les arrivées en prêt de Sergio Rico et Mauro Icardi, les transferts gratuits d’Ander Herrera ou encore de Keylor Navas, et l’arrivée à bas prix de Pablo Sarabia, le PSG possède toujours une équipe très compétitive et, sur le papier, capable d’aller chercher la précieuse Ligue des champions tant désirée par les Qataris. Reste maintenant à savoir si ce mercato réussi en théorie se traduira par des résultats probants sur le terrain.

 

Perdants

Eintracht Francfort

Demi-finaliste de l’Europa League, l'Eintracht Frankfurt a connu une belle saison l’année dernière. Ce succès a été rendu possible en partie grâce à de nombreux talents qui ne font plus aujourd’hui partie de l’effectif. Luka Jovic parti au Real Madrid, Sebastien Haller à West ham et Ante Rebic à l’AC Milan ont laissé un grand vide au sein de l’équipe allemande. Andre Silva, Bas Dost ou encore Dejan Joveljic ont posés leur valise au club de Francfort, mais l’adaptation demandera certainement beaucoup de temps. Une situation assez difficile pour un club qui entend aller décrocher les places européennes en Bundesliga, et aller loin en Europa League comme la saison dernière.

Roma

L’AS Roma qui a terminé sixième la saison dernière, démarre un nouveau cycle cette saison. Le Portugais Paulo Fonseca a été nommé à la tête de l’équipe romaine et devra composer avec un groupe largement remanié, et désormais orphelin d'une de ses légendes, Daniele De Rossi. Steven Nzonzi, Konstantinos Manolas, Stephan El Shaarawy ou encore Luca Pelligrini sont tous partis. Seul rayon de soleil pour le club romain, la prolongation de contrat d'Edin Dzeko. Chris Smalling et Henrikh Mkhitaryan sont arrivés au sein du club mais étant donné que les deux joueurs sont plutôt sur une spirale négative, il est peu probable qu'ils retrouvent leur meilleur niveau. 

Chelsea

Chelsea est également considéré comme l’un des gros perdants. Mais, comme vous le savez, c’est contre son gré. Toujours sanctionnés par la FIFA, les Anglais devront attendre juin 2020 pour accueillir de nouvelles recrues. En plus de ça, les Blues ont vu leur meilleur joueur Eden Hazard rejoindre le Real Madrid. Alvaro Morata et Gonzalo Higuaín sont retournés dans leur club après leur prêt. Mais les Blues n’ont pu conserver que le Croate Mateo Kovacic. Le club londonien devra compter sur ses jeunes comme l'a confié le nouvel entraîneur et ancien joueur, Frank Lampard.