5 Choses à suivre en Ligue 1 ce week-end

La course à l’Europe et au maintien reste toujours aussi âpre en Ligue 1. Bordeaux mettra-t-il fin à une hémorragie de cinq match sans victoire ? Le PSG va-t-il bien terminer le championnat ? Voici les 5 choses à suivre pour cette 37ème journée de Ligue 1. Cliquez ici pour parier

Course à l'Europe

Derrière l’ogre parisien déjà champion, Le LOSC a réussi à assurer sa place en Ligue des champions la saison prochaine. A deux journées de la fin, les Lillois comptent six points d'avance sur l'Olympique Lyonnais, qui est bien installé à la troisième place depuis sa victoire le week-end dernier sur l’Olympique de Marseille. Ce succès permet aux Gones d’avoir quatre longueurs d’avance sur Saint-Etienne quatrième. Pour l'ASSE la tâche s'avérera un peu plus compliquée, après sa défaite contre Montpellier un concurrent direct. Les Verts auront des oppositions plutôt difficiles face à Nice et Angers. Montpellier, revenu à six points des Lyonnais et quatre de St Etienne, pourrait jouer les troubles fête en cette fin de saison. Mais les Héraultais devront ce weekend faire face à des Nantais invaincus lors de leurs cinq derniers matchs de championnat et clôtureront leur saison par un déplacement au Vélodrome.

Le PSG terminer sur une meilleure performance 

Après une première partie de saison extraordinaire, le PSG peine à retrouver sa forme qu’on lui connaissait auparavant. En effet les hommes de Thomas Tuchel, n’arrivent plus à enchainer les victoires depuis leur élimination en huitièmes de finale de Ligue des champions contre Manchester United. Le PSG n’a remporté que deux de ses cinq derniers matchs en championnat avec entre autres une défaite en finale de la Coupe de France. Les coups de sang de Neymar, le carton rouge de Kylian Mbappé en Coupe de France, et les tensions internes entre Henrique, le directeur sportif, et Tuchel ont plombé ce semestre. Les Parisiens ont deux matchs à jouer et se doivent de les remporter pour sauver au mieux ce qui reste de leur saison.

Course au maintien

Guingamp est déjà relégué après son nul contre Rennes la journée précédente. Quatre équipes jouent particulièrement leur survie en Ligue 1 dans cette dernière ligne droite du championnat, à savoir Dijon, Caen, Monaco et Amiens. Tout reste possible pour ces équipes qui se tiennent à quatre points. Un match en particulier retiendra l’attention, entre Monégasques et Amiénois, et un succès pour l’une des équipes serait plus ou moins synonyme de survie dans l’élite. Caen,18ème et barragiste, aura un déplacement très compliqué au Groupama Stadium pour affronter Lyon qui lutte pour conserver sa troisième place. Les Dijonnais se rendront eux au Parc des Princes pour affronter le PSG qui peine en championnat ces dernières semaines et qui espère finir sur une bonne note.

Fin d'hémorragie pour Bordeaux ?

Le champion de France 2009 connaît l’une de ses pires séries depuis 40 ans. Avant un déplacement compliqué à Lille, Bordeaux n'était toujours pas officiellement maintenu. Il suffirait d'un point aux Bordelais pour être définitivement hors de portée de Caen et Monaco. Mais les Girondins de Bordeaux ont concédé dimanche dernier contre Lille (1-0) une cinquième défaite consécutive. C’est une stat qui fait mal mais une stat qui est bien réelle. Les hommes de Paolo Sousa devront réagir dès ce week-end face à Reims pour stopper l’hémorragie. Une nouvelle défaite serait par contre inédite et serait donc un record.

La fin pour Rudi Garcia à l’OM ?

La lourde défaite (0-3) face aux Lyonnais dimanche dernier lors du duel des Olympiques au Vélodrome prive officiellement les Marseillais de coupe d’Europe. Cette défaite de trop, la 13ème en Ligue 1 aurait scellé l'avenir du tacticien. Cela n'est que la conséquence d'une année mal négociée. Une élimination en 32ème de finale de la coupe de France contre Andrézieux (National 2) et une quatrième place en phase de poule de l’Europa League, c’est insuffisant pour un club de cette envergure. Contre Lyon, Garcia a aligné son 41ème onze de départ différent de la saison, en 44 matchs joués, témoignant de l'instabilité de l'équipe où il n'a pas su trouver le bon système de jeu. Frank McCourt, propriétaire de l’OM, pourrait verser les 10M€ nécessaires pour licencier l’entraîneur marseillais, qui a conscience que son aventure sur la Cité phocéenne arrive à son terme.