Héros ou Hazard ?

En été 2012, Eden Hazard se retrouvait au beau milieu d'une lutte à trois entre Manchester United, Manchester City et Chelsea. Les trois grands d’Angleterre étaient en lice pour la signature du Belge. Il a finalement choisi Stamford Bridge comme nouvelle maison et, depuis ce moment, les Blues n'ont jamais regretté leur choix.

A l'époque, Chelsea venait juste d'être sacré nouveau champion d'Europe, tandis que Manchester City venait de remporter son premier titre de Premier League. United était toujours à la recherche d'un joueur pour remplacer Cristiano Ronaldo, parti au Real Madrid trois ans auparavant. Sir Alex Ferguson était convaincu que Hazard serait le remplacement idéal, mais le Belge avait d'autres idées.

Star mondiale
Depuis son arrivée en Angleterre, Hazard ne cache pas qu'il aspire à atteindre la renommée internationale de Ronaldo et Lionel Messi. Le monde a vite appris qu'il avait en lui les qualités d’une superstar. Eden s'est adapté à son nouvel environnement très harmonieusement. À seulement 21 ans et dans sa première saison, il a marqué 13 buts tout en livrant 24 assists.

Mais ça ne s'est pas déroulé comme prévu. Chelsea a terminé sixième en Premier League, et a été éliminé de la Ligue des champions lors de la phase de groupes. Ils ont réussi à remporter l'Europa League, mais ce n'était pas exactement le genre de gloire européenne dont Hazard rêvait quand il a rejoint l'équipe.

Le calme avant la tempête
Aujourd'hui capitaine de l'équipe nationale belge, Hazard a définitivement mûri avec les Blues. Sa vie en Premier League n'a pas toujours été rose. Après avoir finalement remporté le titre en 2015, il a traversé une grande période creuse la saison suivante. Ce n'est qu'en avril 2016 qu'il a marqué ses premiers buts de la saison 2015/16.

Néanmoins, son armoire détient maintenant cinq énormes trophées. Deux titres de Premier League, une FA Cup, une League Cup et un trophée Europa League plus tard, c’est assez juste de dire qu'il a fait le bon choix de signer pour Chelsea. La saison dernière, on avait de plus en plus l'impression qu'il ne serait jamais à la hauteur de l'énorme potentiel qu'il a démontré à l'origine, mais cela a changé au cours des derniers mois.

Le facteur X
L'arrivée de Maurizio Sarri semble avoir déclenché quelque chose en Hazard. Il est maintenant vraiment dans la forme de sa vie, avec sept buts en seulement huit matchs cette saison. Hazard influence les matchs comme personne d’autre dans le championnat. Il serait irréaliste de créditer Sarri de toute cette transformation, étant donné que Hazard a livré une prestation impressionnante pour la Belgique en Coupe du Monde cet été. Cependant, il y a des parallèles entre la philosophie de Sarri et celle de Roberto Martínez, qui gère Hazard en équipe nationale.

La bombe belge continue à exploser les adversaires des Blues, et on dit qu'il a enfin atteint le niveau dont il a toujours rêvé. Des comparaisons sont déjà en cours avec la saison record que Mohamed Salah de Liverpool a connu la saison dernière. Serait-ce enfin l'âge d’or d’Eden Hazard ?